MÉMOIRE VIVE Hommages à Constantin Brailoiu. Publication

Image
MÉMOIRE VIVE Hommages à Constantin Brailoiu

MÉMOIRE VIVE
Hommages à Constantin Brailoiu

Sous la direction de Laurent Aubert
Gollion: Infolio éditions / Genève: Musée d'ethnographie de Genève, coll. tabou 6, 2009.

11 x 17,5 cm, 272 pages.
ISBN 978-2-88474-232-0.

Prix: 10 CHF.

COMMANDER

À un degré ou à un autre, toute musique fait appel à la mémoire. Chacune – et tout particulièrement les musiques de l'oralité – est à la fois le produit de sa tradition et l'expression de son temps. D'où le double souci, pour ceux dont c'est la tâche d'en étudier les mécanismes (les ethnomusicologues) et d'en conserver les traces (les archivistes), à la fois de préserver la mémoire de musiques en voie de disparition et d'étudier les processus de changement suivis par celles qui perdurent.

À cet égard, les travaux de Constantin Brailoiu (1893-1958) demeurent exemplaires. Après plus de vingt ans de recherches de terrain dans sa Roumanie natale, ce pionnier de l'ethnomusicologie contemporaine s'établit à Genève, où il fonde les Archives internationales de musique populaire (AIMP) en 1944. Dès lors, il n'aura de cesse que de développer une pensée d'une extraordinaire fécondité, dont la profondeur et l'universalité ont marqué l'essor de la discipline.

Conçu sous la forme d'un recueil d'hommages adressés par divers spécialistes européens à la pensée et à l'œuvre de Brailoiu, cet ouvrage propose également une réflexion collective sur les défis – aussi bien mémoriels que technologiques – que soulèvent la constitution, la conservation et la valorisation d'archives musicales à l'ère de la mondialisation.

Sommaire

Laurent Aubert Préface

I. L'héritage de Brailoiu

Speranta Radulescu
Un repère durable: Constantin Brailoiu (1893-1958)

Jean-Jacques Nattiez
Brailoiu: innovations, acquis et prolongements

Jacques Bouët
Brailoiu aujourd'hui: les floraisons d'une pensée féconde au cœur des grands débats de l'ethnomusicologie contemporaine

Victor A. Stoichita
Constantin Brailoiu et la création musicale collective

Laurent Aubert
Brailoiu revisité. L'héritage genevois de Constantin Brailoiu

Luc Charles-Dominique
«Folklore» et «enfermement national»: l'ethnomusicologie européaniste de Brailoiu à l'épreuve de l'exotisme

Constantin Brailoiu
Voyage musical aux Asturies (1952)
Texte transcrit, annoté et préfacé par Laurent Aubert

II. Archiver la musique

Maurice Mengel
Des archives poussiéreuses à l'avenir numérique. Nouveaux défis pour l'ethnomusicologie

Katharina Biegger
L'archivage en proie au temps

Béla Bartók
Pourquoi et comment recueille-t-on la musique populaire? Législation du folklore musical (1936)

Pál Richter
La collection complète des chansons populaires hongroises de Béla Bartók

Nicolae Teodoreanu
Le fonds audio Constantin Brailoiu de l'Institut d'ethnographie et de folklore et l'impact des nouvelles technologies

Patrik Vincent Dasen
Histoire d'une collecte. «Nagkamsa Awajun nampet dakubau atatui Cenepia»