Conférence - Rencontre

MEG X Festival La Bâtie : Table ronde « Les restitutions de restes humains en Suisse : enjeux et perspectives »

Dimanche 1 septembre, 14h00

Salon de l'exposition temporaire - espace de discussion et rencontre

Table-ronde en collaboration avec le festival La Bâtie. Le dimanche 1er septembre de 14h à 15h30 dans l'exposition temporaire.

Les collections muséales – archéologiques ou scientifiques – contiennent souvent de nombreux restes humains de différentes natures : ossements, préparations anatomiques, reliques ou encore momies. Collectés, au cours des siècles, dans des conditions parfois inconnues, violentes ou qui ne correspondent plus aux normes actuelles, ces restes sont aujourd’hui au cœur de multiples débats. Leur provenance, les circonstances de leur appropriation, leur trajectoire, leur usage dans le cadre d’expositions et leur éventuel retour dans leur communauté d’origine sont autant de points qu’il importe de clarifier.
Cette table ronde réunit différent-e-s artistes, spécialistes et personnes engagées qui travaillent autour de la question des restitutions de restes humains en Suisse.
En écho au spectacle The Ghosts are Returning du GROUP50:50 dans le cadre de l’exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » qui se tient au MEG jusqu’au 5 janvier 2025, elle sera l’occasion de réfléchir aux enjeux complexes et importants en lien avec cette thématique, ainsi que d’envisager les perspectives contemporaines possibles.

Intervenant-e-s :

  • Taline Garibian (modération) : Historienne, ses recherches portent sur l'histoire de la médecine, l'histoire des violences de masse et les politiques mémorielles.

  • Anne Mayor : Archéologue, directrice du laboratoire ARCAN (Archéologie africaine et anthropologie) de l'Université de Genève, membre de la commission des collections anthropologiques de la Faculté des sciences.

  • Patrick Mudekereza : Écrivain et commissaire d'exposition. Il est co-dramaturge du spectacle « Le Retour des Fantômes »

  • Deneth Piumakshi Veda Arachchige : Je suis une artiste pluridisciplinaire originaire de Kurunegala, au Sri Lanka, basée dans les Alpes françaises et je travaille entre le Sri Lanka, la France et la Suisse. Je travaille avec la photographie, l'audio et la vidéo, la peinture et l'impression sur textile et la broderie sur différentes surfaces. Les sujets sur lesquels je me concentre sont les histoires coloniales oubliées, la restitution, l'immigration, la diaspora sri lankaise, l'injustice des travailleuses immigrées, les histoires d'enfants grandissant dans les zones de guerre et de conflits et les féministes silencieuses. Ma pratique artistique se situe le long d'une fine ligne qui sépare l'art de l'activisme ; j'ai l'intention de jouer avec cette tension.J'ai été invitée à exposer à la 12e Biennale de Berlin en 2022 et, au cours des 24 dernières années, j'ai exposé au Sri Lanka, au Népal, au Bhoutan, en Inde, aux États-Unis, en Palestine, en France, en Allemagne et en Suisse. Je suis également invité à exposer mes œuvres à l'Exposition nationale suisse de 2024.

  • Carine Ayélé Durand : anthropologue social, a obtenu son doctorat à l'Université de Cambridge en 2010. Elle a assuré, au cours des 20 dernières années, diverses fonctions en tant que conservatrice et chercheuse en patrimoine culturel en France, au Royaume-Uni, en Suède et en Espagne. Conservatrice en chef du MEG entre 2015 et 2022, elle y occupe la fonction de directrice depuis juillet 2022.

Durée : 1h30
Horaires : 14h-15h30
Lieu : MEG – Exposition temporaire « Mémoires. Genève dans le monde colonial »
Dès 16 ans.
Entrée libre et sans inscription.

En collaboration avec le festival La Bâtie, le MEG, l’UNIGE, le GTG et le TFM.

Date de dernière mise à jour de l'événement 27.06.2024
MEG - Johnathan Watts

Informations pratiques

MEG

Boulevard Carl-VOGT 65, 1205 Genève -

+41 22 418 45 50

Sur place

Seniors

Associations

CHF 0.-

Evénement VDG

De 16 à 99 ans