Conférence-Rencontre

Conversation au Salon autour d'une question : Colonisation et indépendance, de la Suisse au Congo via Genève ?

Jeudi 16 mai, 12h15

Détail de l'affiche de l'exposition Mémoires. Floutage.

Bienvenue au Salon de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » pour une discussion publique entre les historien-ne-s Lisa N’Pango Zanetti et Fabio Rossinelli. Le jeudi 16 mai à 12h15.

Conversation au Salon autour d'une question :

Colonisation et indépendance, de la Suisse au Congo via Genève ?

Avec Lisa N’Pango Zanetti et Fabio Rossinelli
L’histoire des relations helvético-congolaises repose sur une implication genevoise non négligeable. À travers la Société de géographie, la bourgeoisie de Genève adhère au projet d’exploration et de colonisation de l’Afrique centrale promu par Léopold II, roi des Belges, entrainant derrière elle les milieux dirigeants suisses. Les rapports avec l’État indépendant du Congo (1885-1908) et le Congo belge (1908-1960) deviennent officiels, créant ainsi les prémisses des relations bilatérales instaurées lors de l’indépendance congolaise. Le pouvoir fédéral à Berne se rend alors complice de la dictature de Mobutu à Kinshasa.
Quelles retombées ces événements ont-ils en Suisse ? Comment nous aident-ils à comprendre le rôle du pays dans les politiques de domination globale aux ères coloniale et post-coloniale ?

Présentation des invité-e-s
Lisa N’Pango Zanetti est diplômée en sciences politiques avec une spécialisation en histoire contemporaine. Elle a travaillé à l’Université de Lausanne et à l’Université de Genève. Elle s’intéresse à l’implication de la Suisse dans l’impérialisme européen des 19e et 20e siècles et aux dynamiques post-coloniales qui influent sur la société helvétique contemporaine. Dans sa contribution la plus récente, parue dans la revue genevoise de géographie Le Globe (2023), elle analyse la politique d’asile suisse à la lumière des intérêts économiques du pays dans le Zaïre de Mobutu (actuelle République démocratique du Congo). Plus généralement, son approche vise à mettre en lumière les acteurs et actrices marginalisé-e-s de l’histoire, soulignant ainsi l’importance d’une perspective inclusive dans l’analyse historique.
Fabio Rossinelli, historien, a conclu sa thèse de doctorat en 2020 à l’Université de Lausanne, institution où il collabore en tant que chercheur et enseignant d’histoire coloniale suisse. Il travaille aussi à l’Université de Genève dans le Département de géographie. Il est l’auteur du livre Géographie et impérialisme. De la Suisse au Congo entre exploration géographique et conquête coloniale paru en 2022 aux Éditions Alphil et coéditeur scientifique de l’ouvrage collectif De la Conférence géographique de Bruxelles à l’État indépendant du Congo, 1876-1908, qui paraîtra en 2026 à l’occasion du 150enaire du début de la colonisation européenne au Congo. Il a entre autres contribué à la préparation de l’exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » du MEG.
Les Conversations au Salon sont le cyle de conférences-rencontres de l'exposition temporaire « Mémoires. Genève dans le monde colonial »
Ce cycle a été pensé et organisé par Fabio Rossinelli.

Date de dernière mise à jour de l'événement 27.03.2024
Photo J. Watts. Graphisme Nask

Informations pratiques

MEG

Boulevard Carl-VOGT 65, 1205 Genève -

+41 22 418 45 50

Sur place

Tous publics

CHF 0.-

Evénement VDG

De 12 à 99 ans